Come Back Marauders
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

 

 Dear Nana' .... |C|

Aller en bas 
AuteurMessage
Nala O'Neal
7ème année, Serpy

7ème année, Serpy
Nala O'Neal


Messages : 19
Date d'inscription : 08/07/2008

La Pensine
Diamants:
Dear Nana' .... |C| Left_bar_bleue0/0Dear Nana' .... |C| Empty_bar_bleue  (0/0)
Dear Nana' .... |C| Empty
MessageSujet: Dear Nana' .... |C|   Dear Nana' .... |C| Icon_minitimeMar 8 Juil - 20:51

Nala O'Neal
17 Février 1960 - 17 ans



Il ne faisait ni beau, ni mauvais. Juste un large manteau de nuages épais et menaçants, qui se dressait dans le ciel d’une petite ville d’Angleterre. Les rues n’étaient pas moins bondées, et y marcher relevait du défi. Les gens s’y pressaient, marchant d’un étalage à l’autre, riant aux éclats, Joyeux et énervés d’être là. Et parmi toutes ces personnes, deux auraient attiré l’attention de n’importe qui dans d’autres circonstances : ils traînaient à leurs suite deux lourdes valises, et un chaton était blottit dans le creux de l’épaule d’un des deux, se cachant à moitié derrière ses longs cheveux.

Nala marchait donc, d’un pas lent et détendu, bousculant parfois des personnes et s’en excusant de suite, avant de se remettre à marcher en observant curieusement les différents étalages qui se dressaient sur son chemin. Tout y était beau, tout y était attirant. Et pourtant, l’adolescente n’y faisait que de bref arrêts … Dans 3 heures, elle devrait être à la gare du village voisin, pour prendre un train qui l’emmènerait direction Londres. Là, elle prendrait le Poudlard Express, pour la treizième fois exactement. Six fois pour rejoindre Poudlard, six fois pour en revenir. Et cette année, ce serait ses deux derniers voyages à bord du fabuleux train … Une légère vague de tristesse – à laquelle se mêlait sûrement une pointe de nostalgie – l’envahie donc, et elle réprima difficilement un soupire. Ce n’était pas le moment d’avoir des regrets pour ces années, puisque la suite ne serait que plus passionnante. A cette idée, ce fût un sourire qui vint se poser sur ses lèvres, alors qu’elle continuait sa marche. Devenir Auror ? C’était son rêve. Faire partie de cette brigade spéciale, triée sur le volet … Vivre des aventures, mais devoir aussi réfléchir. Tout ça la tentait définitivement.

Son regard s’attardait parfois sur quelques étals. Chaque choses, chaque objet lui rappelait un souvenirs, parfois très vieux, parfois très neuf. Ainsi, la vue d’une vieille poupée à moitié délabrée lui rappela son enfance. Une enfance plutôt joyeuse, se souvint-elle aussi. Du moins, n’avait-elle pas eût à s’en plaindre .. Ses parents, Chrysta et Noah, avaient toujours été là pour elle, quand la jeune en avait eût besoin. Un dessin d’un trèfle à quatre feuille la fît sourire. Son père venait d’Irlande, de ce pays aux milles fées et aux milles trésors. Il s’était lié d’amour pour Chrysta lors d’un voyage en Angleterre, alors que les deux amoureux n’avaient que 19 ans. Leur idylle dura deux ans, et ils se marièrent. Pendant quatre ans, ils tentèrent d’avoir un enfant .. des efforts qui furent toujours vains. Sa mère fût annoncée comme infertile, et ils abandonnèrent l’idée d’avoir un enfant, un enfant d’eux. Et cette même année, dans un autre foyer, il y eût un problème.
Une certaine Alice tomba enceinte. Horreur pour l’adolescente de 17 ans, trop jeune pour se marier, mais bel et bien enceinte .. Et encore, ce n’était que le début de ses malheurs. Car elle attendait des faux jumeaux, une fille, et un garçon. Un 17 Février, les deux enfants furent mis aux monde … et furent presque de suite adoptés. Elle fût nommée Nala, et puis elle grandit.

Aussitôt, elle se mit à regarder autre chose. Ce n’était pas utile de penser à ça. Continuant à marcher, elle sourit doucement en observant les étoffes flamboyantes et pleines de couleurs, lui rappelant qu’elle avait des origines espagnoles et françaises – bien que lointaines - ; un chapeau de sorcière – vous savez, ceux qu’on achetait à l’époque trois francs en frémissant chez les moldus – lui fit penser au Choixpeau, et ses premières années. La jeune s’était toujours montrée très amicale, bien que très tête en l’air et rêveuse. On le lui avait même plusieurs fois reproché. Nala n’en restait pas moins nanti d’un sérieux caractère, quand on savait la sortir de sa rêverie et de son monde ... Tache bien difficile. Et dans ce cas là, il valait mieux ne pas être dans le coins, puisqu’elle pouvait révéler des réflexes fort affûtés. Fort timide, elle se rappelait qu’au début, elle n’osait pas prendre la parole pendant les cours … tout lui faisait peur, et la grandeur du lieu la faisait frémir à chaque fois qu’elle empruntait les couloirs. Dés le début, l’adolescente avait adoré à la fois les Potions, et la Métamorphose. Suivaient les Sortilèges, la Défense contre les Force du Mal et les Soins au Créatures Magiques. Enfin, elle s’était rendu compte que les cours de Divination, et ceux d’Histoire de la Magie ne la passionnait pas du tout, et qu’au contraire elle s’y ennuyait un peu. La cérémonie de répartition l’avait fait paniquer, et Nala s’était avancé presque machinalement vers le Choixpeau, retenant difficilement des larmes de paniques … elle ne connaissait pas grands mondes, ici. Et à y bien penser, c’était toujours la même chose. Elle avait bien lié des amitiés pendant ces 6 années, mais rien de bien remarquable. A part une. Et puis, de toute façon, elle s’en fichait. Elle l’avait lui, sa moitié qui ne lui ressemblait pas. Ce O’Neal.

Un mouvement la sortie de sa rêverie. Angel – et oui, le chat qui trônait sur son épaule s’était fait appelé comme ça, malgré sa fourrure noire dans laquelle se glissaient quelques poils d’un roux flamboyant – s’agitait doucement, produisant un étrange bruit entre le ronronnement et le crachement. Pendant quelques instants, Nala chercha la raison de sa réaction … Un simple rat, qui jouait dans une cage. Un frisson parcourût son échine. Elle avait peur de ces bêtes, comme de plusieurs choses : les araignées, ou encore les forêts trop sombres.

Nala progressait doucement dans la rue. Bientôt, elle serait face à la gare. Prête pour une nouvelle – et dernière – année. Un dernier regard la fît frémir violemment. Elle venait d’être remise – brutalement – face au présent. Un vendeur de fleur en tissus affichait joyeuses des tulipes, des marguerites, des roses … et parmi ces dernières, quelques noirs. Elle se souvenait sans problème de l’article dans le journal, qui annonçait que Flamel avait peut être réussit à en cueillir. Cet article parlait aussi des mangemorts, qui sévissaient dans le pays … elle ne sût retenir un rictus. Son choix était fait, et ce depuis longtemps .. elle se battrait contre eux, si elle pouvait le faire. Elle essayerait de devenir Auror, pour y arriver. Oui.

Machinalement, Nala s’était arrêtée. Son frère l’appela, criant légèrement. Affichant un sourire désolée, la jeune se remit en route, le rejoignant en sautillant un peu. Elle verrait bien. Advienne que pourra.


Au niveau caractériel, Nala n'est pas différente des autres : elle n'est qu'un être complexe, animée par ses pulsions, ses envies et ses peurs. Ainsi, on peut savoir qu'elle est rêveuse, un peu enfermée dans son monde presque utopique. On sait que cette tendance à la rêverie lui cause quelques déboires, puisqu'elle en devient tête en l'air, et peut renverser certaines choses sans trop y faire attention - et aussi blesser dans gens, sans vraiment le voir -. Ce qu'on sait moins facilement, c'est que quand elle sort de son petit monde, c'est souvent mauvais signe : dans ces cas là, elle peut devenir un poil irritable, et se défend sans s'occuper de la peur qui l'habite tout de même dans ces cas là. De plus, ses réflexes sont plutôt pointus. Elle n'en reste pas moins amicale, et on peut compter sur elle pour garder les secrets et rester silencieuse sur tout ce qu'on lui dit. Sérieuse, Nala est appliquée dans ce qu'elle fait, notamment quand il s'agit de cours, puisqu'elle a un rêve à réaliser.
On peut aussi insister sur ses nombreuses peurs : les rats, les araignées, le vide ... Tant de choses qui la font paniquer. Face à tout ça, elle peut autant faire demi tour en hurlant que se tétaniser de peur.
Si elle ne se lie pas facilement aux autres, elle peut mettre en cause sa timidité, et sa peur de la jalousie qui l'habite : Nala a en effet peur de perdre les gens qu'elle aime, et elle peut alors devenir jalouse .. C'est peut être aussi pour ça qu'elle n'a dit 'Je t'aime' que deux fois, une à son frère, et l'autre à un garçon qui l'a gentiment envoyé balader. Depuis, elle fuit ce mot.

Enfin, pour parler de ses signes particuliers ... A part son chaton, elle n'en voit guère. Celui si s'appelle Angel, alors que quelques poils roux flamboyants viennent briser un noir de jais, rappelant plus un démon qu'un ange. Paradoxale, non ?

Amanda Bynes as Nala O'Neal


Dernière édition par Nala O'Neal le Mar 8 Juil - 23:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Dear Nana' .... |C|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Nana' ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Come Back Marauders :: Avant le Jeu :: Registres du Ministère :: Présentations finies-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser